Le siège

La consigne: dialogue entre deux objets

– Aïe

– Aïe Aïe Non Je refuse …

– Quoi ?!

– Aïe, c’est un supplice non

  Aïe, Je refuse

– Mais, quoi ?

  Que se passe-t-il ? Enfin !

– Aïe Aïe Monseigneur,

  Je ne puis plus.

  Je vous en prie, allégez-moi.

– Mais ?! quoi donc ?

  On dirait que ?..

  Mes fesses ?!

  Voyons, Comment ?

– Sire, Aïe, je vous prie… !

– Et bien ?!

  Il me semble, il s’agit bien de mon postérieur,

  Qu’a donc à dire mon noble siège ?

– Èt bien Aïe,

  s’il vous prie,

  courez donc jeune seigneur,

  courez-donc.

– J’aimerais vous demander pardon mes fesses,

  mais je ne puis.

  Vous êtes à mes ordres

  et je n’ai aucunes justifications à vous donner.

– S’il vous plaît, Sire,  Allez !

  Je ne peux rien vous dire de plus,

  Je vous en prie, Allez !

  Si non, un grand malheur s’abattra sur vous !

– Que Nenni ! Sottise ! Je n’en ferai rien.

  Tu m’obéiras, point c’est tout.

  Et si je te dis de rester assis,

  Il en sera ainsi.

Publicités

envie de dire quelque chose ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s